Établir ses objectifs marketing avec succès

Vous comptez vous lancer dans un projet web ou même dans tout autre projet ? Cet article va vous aider à bien définir vos objectifs pour partir sur de bonnes bases car, quand on sait où on va, la route est plus courte.

 

Distinguer les objectifs précis des objectifs plus larges

Je vais essayer de ratisser large pour que l’ensemble du processus soit le plus compréhensible possible. Si dans mon précédent article j’ai mentionné qu’il fallait privilégier les objectifs SMART (que l’on range dans la case des objectifs précis), il faut mentionner ici que les objectifs plus larges sont leurs préambules. Les objectifs précis vont vous aider à atteindre vos objectifs plus larges en vous évitant de vous perdre en route.

Par exemple :

Objectif large : “Générer du chiffre d’affaire grâce à mon site web”

Objectif moins large : “Faire en sorte que mes prospects viennent naturellement à moi”

Objectif précis : “Mettre en place une stratégie de contenu marketing”

 

Vous avez besoin des deux, voyez grand et soyez smart plus tard. Si vous voulez atteindre votre objectif large alors il vous faudra mettre en place tout un tas de sous-objectifs pour arriver à votre but.

 

Utiliser les objectifs SMART

 

Qu’est-ce qu’un objectif smart ?

Les objectifs smarts sont le résultat d’une méthode qui va vous permettre d’être sûr d’établir un objectif précis et mesurable. Cette méthode est une sorte de garde-fou pour éviter de viser trop large et de pouvoir mesurer votre réussite.

 

S pour Spécifique : Un objectif non ambiguë. Clair, précis et compréhensible pour la personne en charge de le réaliser

M pour Mesurable : Il doit être possible d’avoir un indicateur précis qui permet d’apprécier la réussite.

A pour Acceptable et ambitieux  : Acceptable car toutes les parties concernées doivent accepter mais aussi un minimum ambitieux pour que tout cela vous serve à quelque chose.

R pour réaliste : ci-dessus on cherche un objectif qui apporte quelque-chose, ici on cherche à le faire entrer dans le cadre de vos contraintes

T pour temporellement défini : Posez une date et essayez au maximum de vous y tenir. Il est avéré que l’on est plus efficace sous la contrainte du temps.

 

Si l’on reprend l’objectif précis (“mettre en place une stratégie de contenu marketing”) et que l’on y ajoute la méthode SMART, cela pourrait donner :

“Mettre en ligne un article de blog par mois pendant 3 mois. Optimiser ces articles pour le SEO sur les thématiques de la phase de décision pré-achat de ma cible”

L’objectif n’est clairement pas ambiguë et il sera facile de mesurer la réussite pour cet objectif de publication. Il sera également possible de mesurer la performance SEO des articles en surveillant les résultats Google.

Il est acceptable et ambitieux dans la mesure où il apporte sa pierre à l’édifice et que dans mon cas, je suis ok pour le faire. Cet objectif est également dans le cadre de mes contraintes. Pour finir, cet objectif est aussi temporellement défini.

Attention : si vous faites des recherches sur les objectifs SMART, je vous conseille de vous tenir à la définition de wikipédia car, beaucoup d’autres essayent de traduire en restant dans l’acronyme mais y font perdre le sens initial.

Mélanger les objectifs SMART (ultra précis) et les objectifs larges

Finalement, les deux sont indissociables. Suivant les projets, ça ne sera pas dramatique de ne pas arriver à réaliser 100% de tous les critères SMART parce que c’est parfois un outil difficile à manier. Ceci étant dit, la différence entre l’entreprise qui se lance dans un gros projet pour finalement échouer et celle qui se lance dans le même projet et qui se réussi… C’est le plan d’action !

Voilà les conseils de votre agence webmarketing basée à Poitiers pour vous aider à élaborer votre plan d’action :

  1. Commencez par un objectif large : Celui qui vous fait vibrer.
  2. Divisez cet objectif large en sous objectifs SMART et foncez.
  3. Gardez toujours à l’esprit votre objectif large. Vous avez des ambitions audacieuses, mais vous aurez parfois besoin de prendre un bol d’air et de vous remémorer l’objectif large pour vous remotiver. Pensez au pourquoi de votre objectif large.
  4. Si vous vous sentez perdus c’est que votre objectif smart n’est pas assez concret. Retournez à la deuxième étape. Éventuellement, des parties tierces pourront vous éclairer sur certains points. Par exemple : passer de “Faire venir mes prospects sur mon site” à “Mettre en place une stratégie de contenu web” n’est pas forcément une transition innée. Pour faire les bons choix, vous aurez besoins d’informations précises.
  5. Arrêtez la lecture, prenez une feuille et gribouillez votre objectif large et vos sous-objectifs.
Shares
Share This