Comment ne pas être efficace sur les réseaux sociaux ?

Ne pas être efficace sur les réseaux sociaux sociaux ? Attention ça va grincer. Dans cet article je caricature ce qu’il ne faut pas faire et je vous indique une marche à suivre générale. Si vous avez besoin de plus de précisions, n’hésitez pas à me contacter pour me faire part de vos projets.

 

1 : Ne surtout pas faire attention à ce qui se dit de vous sur les réseaux sociaux.

 

Si votre présence “social media” fait partie de votre mix marketing, ne suivez pas ce qui se dit de vous. Donc, ne pas utiliser d’outils de veille de mentions ou de mots clés. Evidemment il est inutile de répondre aux clients satisfaits et insatisfaits, peu importe si ils utilisent mal votre produit, si ils en sont satisfait etc. C’est vendu, c’est vendu et peu importe ce qu’on en pense.

 

  • L’extrême inverse n’est pas bon non plus, au risque de tout vouloir changer à la moindre mauvaise note sur google/tripadvisor etc.
  • Vous pouvez mettre en place des veilles grâce à des outils qui vous notifie chaque mention de votre nom d’entreprise ou de marque pour garder une vue globale.

 

2 : Ne mettez pas en place de stratégie social média

 

“De toute façon… On sait toujours pas si poster du LOLcats ça rapporte du fric !”

Je pourrais presque m’arrêter là. Mais j’ai à cœur de distiller la crème de la crème des bonnes astuces pour ne pas être efficace sur les réseaux sociaux alors je continue.

Comme tout le monde le sait, il n’existe aucune statistique ni documentation concernant les réseaux sociaux donc je vous conseille de tâter un peu tous les réseaux pour voir comment ça mord.

Donc, inutile de se fixer des objectifs ou de mettre en place une stratégie de social selling par exemple. Pour bien perdre son temps, je vous conseille fortement d’être inconsistant et de faire en sorte que votre audience ne sache pas à quoi s’attendre.

 

  • Définissez vous à minima un objectif de présence. Demandez-vous : “Quelle valeur apporte mes réseaux sociaux à mes clients-prospects ?” Si vous y êtes parce-que tout le monde y est, vous n’êtes pas sur le bon chemin.
  • Effectivement, poster du lolcats ne vous servira à rien. Apporter des informations et du contenu à valeur ajoutée/éducatif vous apportera sur le long terme. Définissez un ton, et choisissez dans quelle mesure votre page doit être le prolongement de votre image de marque.

 

3 : Que tout le monde mette la main à la patte

 

Peu importe si les responsables de secteurs savent ou pas ce qu’ils peuvent, ne peuvent pas, doivent ou ne doivent pas faire sur les réseaux sociaux. Tout le monde doit y aller de sa petite intention et à sa sauce. Par exemple, Jacqueline elle nous fait bien rire à la pause café et elle a toujours des images à nous faire plier en deux alors elle les postera. Il faut être marrant sur les réseaux sociaux !

A quoi bon payer quelqu’un pour nous dire ce qu’il faut ou ne pas faire, pour nous préparer des posts qu’il va mettre 3 heures à penser alors que les autocollants Facebook sont déjà bien assez drôles…

 

  •  Les réseaux sociaux ne sont pas forcément à mettre entre les mains d’une seule et unique personne mais les personnes en question doivent absolument savoir ce qu’elles font. Vous pouvez aussi préparer ou faire remonter des paquets de contenu à la personne en charge de votre présence social média (Ioquery ?). De cette manière, vous serez assurés de ne pas faire de faux pas et d’être conseillé ou pris en charge comme il se doit.
  • Il est vrai qu’il faut être récréatif sur les réseaux sociaux, mais de là à confondre page pro et mails du vieux tonton il y a un monde.
  • Une bonne stratégie entre de bonnes mains n’est pas à la portée de tous. C’est un métier.

 

4 : Ne postez que du contenu promotionnel et corporate à souhait

 

Le must du must c’est de ne partager que ses offres promos ou nouvelles offres. Notez bien, la cocarde avec le pourcentage rouge c’est la quintessence de valeur ajoutée en social marketing.

 

La clé pour intéresser votre audience c’est de lui parler des nouvelles normes en rigueur, de la dernière promo toute la semaine ou encore du super prix que vous à fait la boite d’à côté pour votre nouveau CRM/Usine à gaz/machine à pop corns.

Si à la lecture de votre contenu, vous vous rendez compte que c’est aussi agréable à lire et humain qu’un tableau excel alors foncez ! Et postez le partout ! Sur tous les réseaux sociaux possible et imaginables, envoyez le à votre famille etc.

D’ailleurs, je dirais que c’est ça la clé. Envoyez votre contenu à votre famille de façon régulière. Si ils râlent ou ne lisent pas, si ils toussent quand vous leur parlez de votre post et surtout si vous n’êtes pas invité au prochain réveillon ou jour de l’an alors vous êtes sur le bon chemin.

 

  • SI votre cible ne trouve pas utile ce que vous postez alors si elle ne vous connait pas, elle ne vous trouvera pas forcement utile non plus.
  • je dirais que lors d’un déploiement sur les réseaux sociaux, il faut bannir les annonces commerciales.
  • Vous commencerez à poster vos offres quand vous aurez une audience solide et engagée c’est à dire que vous devez créer de la valeur sur les réseaux sociaux. Il vous faut un positionnement “social marketing” différenciant. D’où l’immense intérêt pour la mise en place d’une réelle stratégie.

 

5 : Voyez les réseaux sociaux comme un média unilatéral

 

Si après tout ces précieux conseils vous n’êtes toujours pas sûr de bien savoir comment ne pas être efficace sur les réseaux sociaux, c’est à partir d’ici que ça devient vraiment intéressant.

Les gens vont sur les réseaux sociaux pour se changer les idées et pour être en contact avec leurs amis et famille. Vous avez bien compris que pour bien se planter il fallait surtout casser cette ambiance et arroser de promos.

Mais quand bien même ce que Jacqueline posterai récolterai des réactions, n’y répondez pas. Vous poussez une information et basta. Les réseaux sociaux ne sont pas un espace d’échange, tout le monde le sait et le voit au quotidien.

 

  • L’erreur de 50% ? 70% ? 80% ? Des entreprises qui ont des comptes sociaux est de ne pas avoir intégré la désignation qui chapeaute ces plateformes. “Réseau Social” : C’est presque un pléonasme. Dans un réseau on échange, on sociabilise. Vos réseaux sociaux sont des endroits de partages. Si vous avez prévu d’aller uniquement dans un seul sens, vous êtes très mal parti.

6 : Négligez les moyens mis à disposition de votre présence social média

 

N’allouez pas de budget à la création de contenu et n’utilisez pas les régies publicitaires des réseaux sociaux (“Facebook ads ?”). Faites fit des influenceurs, n’utilisez pas d’outils externes. De toute Facebook ne fait pas son beurre sur la publicité et sur nos données donc pourquoi faire de la publicité alors que je peux toucher qui je veux gratuitement…

 

  • Encore une fois, le réseau social n’est absolument pas une fin en soi, c’est un moyen. C’est un point de contact avec votre audience, votre cible et vos clients. Vos réseaux doivent être alimentés en contenus, en news etc. Cela peut avoir un coût (que cela soit externalisé ou que vous allouiez des heures à la création de contenu par un de vos salariés par exemple).
  • Les bénéfices des réseaux sociaux portant leurs fruits sur le long terme, il est souvent judicieux d’opter pour un campagne de recrutement au déploiement d’une présence social média. Et à bien d’autres occasions également.

 

7 : Ne pas se concerter ou établir un plan de crise

 

Si vous tenez vraiment à vous planter, n’encadrez surtout pas les réponses selon les réactions de votre audience. N’établissez pas de “guidelines” ou de ligne de ton à avoir quand aux réponses à apporter. Peu importe si le trollboy de dev du 3eme à bu trop de café et qu’il s’est pris les pieds dans son tapis ce matin. Sa réponse n’en sera que plus cinglante et drôle : “En informatique, le problème est souvent entre la chaise et l’écran !!!!!!”. Troller ses clients… Y’a que ça de vrai !

 

  • Évidement, je vous déconseille fortement d’incendier vos clients. Si vous le faites, soyez sûr à 200 000% que votre argument est absolument imparable et professionnel. Si il l’est, vous aurez peut-être fait taire un fauteur de trouble mais si il ne l’est pas… Vous aurez mis le doigt dans un sable mouvant dangereux. Au risque de tout supprimer et de perdre votre crédibilité auprès d’un(e) abruti qui voulait faire du bruit (ça arrive…).
  • À moins que vous ne soyez SNCF, EDF etc. Un simple rapport de votre qualité de service, de votre bonne foi ou un rattrapage très pro suffira. Si vous êtes effectivement en tort, concertez-vous et rectifiez le tir sans trop tarder.

 

Vous l’aurez compris, pour être efficace sur les réseaux sociaux il faut bien réfléchir en amont et se fixer des objectifs à court et à long terme. La rentabilité sur les réseaux sociaux n’arrive qu’à moyen-long terme. Elle est le plus souvent le prolongement d’une création de contenu qui apporte de la valeur à vos clients/prospects.

Si vous n’êtes pas en mesure de déterminer une stratégie social média efficace, externalisez auprès d’un professionnel. Vous éviterez de perdre du temps et de l’argent.

 

 

jérémie Moinereau

Jérémie Moinereau est le créateur de IOQUERY.fr. Diplômé dans le domaine du webmarketing et du marketing des services, il a été responsable webmarketing d'une PME basée à la Rochelle. Il s'adonne maintenant à la résolution des problématiques ou opportunités de ses clients. Passionné par le web et le webmarketing, ioquery.fr vous accompagne de la création de votre site jusqu'à la génération de prospects par le web.
Shares
Share This